Conseil pour bien choisir le meilleur contrat d’assurance

S’il y a bien un contrat qui relève d’une grande complexité, c’est bien le contrat d’assurance. Son objet consiste en une prestation pécuniaire versée à l’assuré dans le cas où le risque prévu se réalise.

Il est rigoureusement encadré par le Droit au vu de son importance. Aussi des obligations de l’extérieur viennent s’imposer aux parties signataires, d’où les nombreuses clauses que l’on retrouve dans le contrat.

Il faudra prendre le temps de les analyser et de les comprendre avant de les accepter. Pour cela il ne faut pas hésiter à comparer les divers avantages et inconvénients proposés par les compagnies d’assurances.

Choisir avec soin la compagnie d’assurance

Notez tout d’abord qu’il existe deux sortes d’assureurs : ceux qui proposent des contrats pour un seul type d’assurance comme l’assurance vie, auto ou habitat et ceux qui vous proposent de signer un contrat multirisque. Ces derniers reviendront plus chers aux souscripteurs. Avec une cotisation plus élevée.

Il est parfois plus rentable et sécuritaire de choisir différentes compagnies pour différents types d’assurance. Il faudra prendre le temps de cueillir des informations complètes sur l’assureur que vous avez choisi, avant de signer quoi que ce soit.

Par exemple, vous pouvez demander des informations sur le nombre de souscripteurs pour une assurance ou une offre donné afin d’évaluer les capacités financières de la société. La compagnie DMA par exemple propose des packs habitat afin de prévenir les risques d’accidents domestiques ainsi qu’un contrat de protection juridique.

Ce dernier fut l’objet de nombreuses critiques ces derniers temps de la part de prétendus clients au sujet d’une histoire d’arnaque. Mais comme on le constate sur le blog, escroc dma, cela venait surtout de clients de mauvaise foi qui ne comprenaient pas réellement les modalités d’exécutions du contrat.

S’interroger sur la portée de chaque terme du contrat

Toute personne prudente ne se hâtera pas à signer un contrat sans demander conseil à un expert en la matière. Dans ce cas, demandez l’avis d’un juriste ou d’un avocat sur la portée et la limite de telle ou telle clause contractuelle surtout lorsque cela concerne l’aspect pécuniaire.

En effet ce sont les différents frais engendrés par le contrat et imposés à l’assuré qui alourdissent l’assurance. Telle est le cas par exemple le cas des commissions prélevé par l’assureur. Il faudra cependant considérer l’entêtement à long terme. Les assureurs mettent généralement des consultants à dispositions des futurs clients pour répondre à leur question. Ne vous en privez pas, aussi moindre votre souci soit-il.

Confrontez par la suite ses arguments avec celui d’un avocat tiers. Parfois, il est préférable de payer une cotisation lourde pour obtenir un maximum de protection et inversement l’indemnité ne justifie pas le montant de la cotisation. Enfin, prenez le temps de vous informer sur les expériences vécues par les autres clients. Et si possible demander leur avis sur telles stipulations contractuelles.

Post Author: Micka